série Satie – Aperçus désagréables III

Sculpteur Philippe Buil

2014 – série Satie – Bronze, Acier & Bronze (h 28cm)

Ce matin, le reflet que me renvoie ma compagne de pierre, me trouble. Depuis des heures nos visages posés au creux de nos mains, nous nous contemplons. Seul le son des cloches de la cathédrale arrive à nous sortir de cette torpeur qui nous a emportée. Toi que je regarde et qui me regarde, toi qui est mon double en ce jour particulier; pourquoi t’a-t-on affublé de cornes? Pourquoi cette langue narquoise? Pourquoi ne prends tu pas ton envol comme moi? Toi qui en ce jour est mon double si différent, laisse moi t’emporter dans mon paradis retrouvé.

Texte de Gilles Rossary Lenglet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s