série Satie – Gnossiennes n°1

Sculpteur Philippe Buil

2014 – série Satie – Bronze, Acier, Aluminium (h 30cm)

En ma danse, j’unis le temps et l’espace, rien ne naît ni ne trépasse. En ces jours saints, les guerres se sont tues et moi l’enfant nu j’offre à ce monde l’innocence d’un sang nouveau. Mais déjà au loin, meurt le soleil du cinquième jour, demain les hommes reprendront les armes et je partirai avec eux sur les champs de bataille. Alors je danse au centre de l’agora, ma vue se brouille. Mon corps brûle, mon sang bouillonne. De moi et mes frères, les Dieux se sont repus.

Texte de Gilles Rossary Lenglet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s