série Liber Pater – Lecture d’un matin

Sculpteur Philippe Buil

2014 – série Liber Pater – Bronze & Acier (h 50cm)

Le petit matin était le moment privilégié de mes lectures. J’aimais sentir la fraîcheur s’immiscer sous ma couette lorsque je tournais les pages du livre dressé devant moi. Le chant des oiseaux résonnait dans ma chambre et dans ma tête, accompagnant la musique des mots qui se jouait silencieusement. Mais par dessus tout je chérissais les matins où, lorsque je baissais le livre qui faisait un rempart protecteur entre mon visage et la lumière filtrant au travers de la fenêtre entre-ouverte. Je te voyais apparaître, là immobile, le corps nu mais ton visage habillé de ce sourire.

Texte de Gilles Rossary Lenglet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s