série Kouros – De profundis clamavi

Sculpteur Philippe Buil

2014 – série Kouros – Bronze & Acier (h 65cm)

Ton corps d’airain se dresse devant moi, tel un obélisque antique rappelant en ce lieu la plus belle des victoires. Moi qui ne vivais qu’au rythme des heures saturniennes, par ta force et ta beauté, je décide d’embrasser les délices solaires. Je sais quel destin m’attend auprès de toi, mais une seconde de tes embrasements vaut la triste promesse des nuits éternelles, lorsque ta superbe me sera arrachée.

Texte de Gilles Rossary Lenglet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s