série Siddhartha – Māra

Sculpteur Philippe Buil

2014 – série Siddhartha – Bronze & Acier (h 25cm)

Ma vision s’obscurcit. Je sens le parfum lourd de tes filles guettant mon trouble nécessaire. Mais ne comprends-tu pas, je ne suis pas un saint, j’ai connu les effluves opiacées de la sueur d’autres corps se mêlant au mien. Ces illusions ne peuvent m’atteindre, car pour s’éveiller, il faut avoir vécu et tout ceci ne m’est pas inconnu. L’ombre nourrit la lumière, de toi je suis libéré, que la terre m’en soit témoin.

Texte de Gilles Rossary Lenglet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s