série Cernunnos – Sibyl

Sculpteur Philippe Buil

2014 – série Cernunnos – Bronze (h 23cm)

Je ne me reconnais plus en toi. Tu étais mon égal dans notre idéal de beauté. Mon visage, ton talent, le monde s’ouvrait à nous. Mais ce soir tu m’as humilié, nos amis ont ri lorsqu’ils ont assisté à ta piètre performance. Que reste-t-il de nos rêves fous, quand tu me trahis de la sorte ? Jamais je ne pourrai te pardonner cet affront, jamais. Je retourne à mes glorieuses œuvres et te laisse à ton indigence. Sibyl je ne te chéris plus, mais finalement ne t’ai-je jamais aimée ?

Texte de Gilles Rossary Lenglet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s